Michel,



A l’aube, il glane dans son âme
Et sa récolte germe dans un doute ruisselant
Se métamorph…ose en brasier de vibrations
Et les lignes prennent Vie
Alors, quand sa voix se dissipe dans sa quête
Le coton et le lin se laissent imbiber de son être
Deviennent un havre quelque part
Au cœur d’une oasis…
Chemin de paix… peut-être…

                                                   Annick

 

 

 

 

 

DOPIO © 2008 • Privacy Policy • Terms of Use

www.michel-m.be